Pages Blanches

Quoi de plus propice au voyage qu'une page blanche ? Elle peut certes être angoissante, synonyme d'un manque d'inspiration. Elle peut être le point de départ d'une profonde réflexion, de la formalisation d'impressions, de sentiments. Un pèlerinage dans l'inconscient. Elle nous force au questionnement, à avancer, à écrire un chemin.